Foyer Rural René Lavergne - Auzeville

La « Grande Vadrouille » vers les Pyrénées espagnoles

La vie étant courte, nous étions bien décidés cette année à braver toutes les difficultés. N'hésitant pas à traverser le Val d’Aran et le tunnel de Vielha, nous étions rendus en terre inconnue, chez les Espagnols !

La première balade (au Vall d'Angloss) fut une joie pour les bons marcheurs et… un bagne pour les moins bons, vu les blocs de pierres et les caillasses. Nous allions continuer d'ailleurs de les affronter pendant les cinq jours. Le soleil, bienvenu le plus souvent, était tellement présent que l'ombre de quelques arbres rencontrés nous semblait le Paradis !!

Une semaine de bonheur à bloc

Ce furent cinq jours de grand bonheur (malgré les efforts) dont seuls les plus athlétiques (je ne site pas leur nom, ils se reconnaîtront !) arrivèrent jusqu'au bout ; les autres ont moins marché, mais ont pris le temps d'admirer une pléiade multicolore de fleurs, étangs, papillons, etc.

À l’hôtel, « l'Hospital de Benasque »*, nous étions comme des Princes en vacances avec petit-déj’ et repas du soir pantagruéliques. Si bien qu'au retour à Auzeville, en montant sur la balance, j'ai pu constater que je n'avais pas perdu un gramme malgré les efforts fournis : décevant !

En compensation, quel émerveillement de pouvoir admirer le « Trou du Toro ». On nous en avait tant parlé à l'école à propos de la découverte d'une des sources de la Garonne, qui, avant d’être française, se trouve être espagnole et aranaise…

Enfin, le vendredi 16 Juin, quel plaisir de retrouver les embouteillages toulousains qui nous avaient tant manqué pendant ces quelques jours !

Françoise Jugie

*http://www.llanosdelhospital.com/