Foyer Rural René Lavergne - Auzeville

Le Xiofan-club de la dame du Shandong (山东省)

À la rentrée 2016, Xiofan Molinier créait la section Culture et Langue Chinoises (CLC). Une mini révolution culturelle dans les habitudes linguistiques du FRRL plutôt cantonnées aux langues européennes.

Xiofan est née il y a une trentaine d’années, dans la province du Shandong, région maritime au sud de Pékin face à la péninsule coréenne. Ses parents travaillent dans le secteur culturel. Mariée à un français, elle vit ici depuis six ans. Elle enseigne sa langue maternelle dans divers établissements scolaires et universitaires toulousains.

Sourire bienveillant, calme délicat, elle a fidélisé six volontaires, prometteur début pour ce genre de section : ils sont présents au rendez-vous chaque mardi midi, quatre-vingt dix minutes de plongée dans la langue et la civilisation pluri millénaire.

Atmosphère, atmosphère

Initiation à la lecture et à l’écriture, premiers pleins et déliés pour appréhender la calligraphie, voilà une tiers de son programme. Le reste consiste à découvrir la culture ou plutôt une atmosphère. La culture chinoise a en effet une gueule d’atmosphère, à 8229 Km du Canal Saint Martin et autant en années de l’Hôtel du nord. Depuis toujours “les Chinois sont particulièrement sensibles à l’atmosphère d’un lieu”, précise Xiofan.

De cette perception, poursuit-elle, ils ont tiré un art subtil et rigoureux : le feng shui, littéralement ‘le vent et l’eau’, l’art de s’installer sur terre de la façon la plus favorable qui soit en fonction des courants invisibles (vent) et des courants visibles (eau) du lieu choisi”. De ces prémisses vont découler les notions du Yin et du Yang. Et bien d’autres choses… que vous avez maintenant envie d’aller apprendre à la section CLC.

Où va la “dame du Shandong” ? Dans l’immédiat elle se préoccupe des enfants : une section CLC enfants devrait voir le jour à la prochaine rentrée, basée sur des activités ludiques avec un atelier promotionnel le jour de la fête de la St Jean. Plus près, fin mars, elle donnera naissance à son deuxième enfant. Une petite fille cette fois et les augures de la géomancie feng shui ne se trompent jamais.

Stéphane Lelong

À relire http://www.foyerruralauzeville.org/il-n%E2%80%99est-jamais-trop-tard-pour-commencer-un-apprentissage