Foyer Rural René Lavergne - Auzeville

Hauts secours !

exercice.jpg

Cours de secourisme au foyer. Un incident en milieu naturel peut se transformer en gros souci voire en catastrophe loin des secours. Il faut réagir mais loin de tout.

On se tord la cheville chez soi, c’est banal : on appelle le médecin, on va aux urgences. Une entorse en montagne, ou en pleine nature devient problématique. Imaginez la scène, il est 16 h, la nuit va bientôt tomber, un peu de brume corse l’affaire. « Alors là c’est encore plus compliqué pour évacuer un blessé ! » annonce Maryse Sénac de la section rando, infirmière urgentiste au CHU. Montagnarde avertie et secouriste professionnelle expérimentée, elle avait proposé un cycle de formations… pour ne pas rester bras croisés en cas d’accident.

Maryse en a des histoires à raconter qu’elle a glanées dans les tremblements de terre en Afrique, les tsunamis asiatiques etc ! Le Samu international qui l’a souvent occupée lui laisse d’effroyables souvenirs qu’elle n’arrivera pas à oublier. Baroudeuse ? Soit, mais alors genre force tranquille, condition de l’efficience. Disponible d’abord et capable en 24h de tout laisser pour rejoindre une équipe secouriste en partance pour un bout du monde catastrophé.

Elle a donc organisé pour la section un cycle de formation aux premiers secours, mêlant avec pertinence apports théoriques et travaux pratiques.

L’épisode 1 a abordé principes généraux et conduites à tenir en traumatologie, y compris l’«accueil» d’un hélicoptère. Une prochaine session aura lieu, centrée sur la « réanimation » (massage cardiaque) dès que les mannequins seront à disposition.

Le topo de Maryse est en ligne sur le site FRRL, mais rien, comme Maryse l’a répété, ne peut remplacer l’entraînement à la pratique.

Pour le téléchargez en 30 secondes :

http://www.foyerruralauzeville.org/?q=file/932/download&token=KrywijCG

Stéphane Lelong