Foyer Rural René Lavergne - Auzeville

Isaac, fort comme un rock

revue des photos de 1995.jpg

Prof de danse au Foyer depuis 21 ans, Isaac a formé plusieurs générations de danseurs qui ne l’ont pas oublié. Les élèves ont changé, lui non, à part quelques cheveux blancs, toujours le même enthousiasme et la même bonne humeur !

Avec moi, même un manche à balai apprendrait à danser” répète à l’encan Isaac avec son éternel sourire ultrabright. Il a une façon tellement naturelle de rire de vos fautes, sans la moindre ironie… qu’on les corrige plus vite. Pour le manche à balai ça doit être vrai alors ! Le sorcier africain extirpe les complexes ! Deux minutes après sa naissance, je parie qu’il claquait des doits pour donner le tempo.

Isaac, c’est un Monsieur, un prince de la bienveillance et de l’indulgence devant l’erreur de l’élève. Pourtant, avec son talent de danseur, son sens du rythme on imagine vite qu’il puisse d’emblée s’en trouver irrité. Son principe pédagogique est d’abord la prise de plaisir, la technicité suivra. Sur ce point, il est différent de beaucoup d’éducateurs qui ont un ordre de vision inversé.

L’indulgence élevée au rang de principe pédagogique

Venu de son natal Burkina, il s’est trouvé confronté aux affres de l’émigré en situation précaire. L’optimisme qui l’habite l’a certainement aidé pour s’installer dans une vie professionnelle et personnelle plus sereine. “Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme de volonté” disait Alain. Isaac s’est approprié la sentence.

Le 23 juin dernier, lors de l’ultime séance de l’année, plusieurs générations de danseurs ont interrompu le cours en faisant irruption dans la salle de la Durante. Stupeur… Éclats de rire… en revoyant toutes ces têtes. Quelques cadeaux et souvenirs ont marqué cet anniversaire et témoigné la reconnaissance envers leur prof et ami. Le discours de Pierre Moreau était surtout un message d’amitié sans col amidonné cachant les sentiments derrière les blagues. On a bu, mangé des pâtisseries et repris quelques bons vieux rocks avant de s’effacer dans la nuit. It’s been a hard day’s night…

Stéphane Lelong

PS Isaac ne prend pas la retraite, il donne rendez-vous aux danseurs en septembre !