Foyer Rural René Lavergne - Auzeville

Vélo en Corrèze : à gorges déployées

Un beau peloton de cyclistes affuté-e-s dont un tiers de dames

Depuis une dizaine d'années, une semaine chaque été, la section vélo (VPT) délaisse ses chemins dominicaux du Lauragais pour explorer les grimpettes d’une autre région. Après la Cantabrie en 2014, la Corse en 2015, la Corrèze était cette année le terrain de jeu programmé pour la vingtaine de participants dont un tiers de féminines.

Imprévu : une passerelle himalayenne à franchir

Ses collines, débonnaires comme la mine d’un conseiller général du département, dissimulent de solides raidillons. Le plateau de Haute-Dordogne qui frôle le Cantal est zébré d’un labyrinthe luxuriant, de vallées encaissées en gorges profondes, idéales pour poser des barrages. Ceux de l’Aigle, de Marèges et de Bort-les-Orgues, ainsi que le Belvédère de Roche-Bruyère ont constitué de belles étapes. Mais la plus  mémorable du séjour fut le passage du viaduc des Rochers Noirs, interdit depuis peu à toute circulation : les plus sages l’ont contourné au prix d’un supplément de 10 km de route ; quelques intrépides, chaussés “vélo” donc très mal chaussés pour la marche, s’embarquèrent sur un chemin de rando hasardeux vers une “ passerelle… himalayenne ” de substitution.

Le matin ça roule fort, l’après midi on se la coule douce

Le vélo, 350 km en tout, c’était le matin, avec des parcours adaptés aux desiderata des participants. L’après-midi était consacré au farniente dans le magnifique domaine du Mialaret à Neuvic, mi-château Renaissance mi-camping cossu. Ajoutez-y des étangs pour la pêche et la petite navigation, une piscine Art nouveau dessinée par Hector Guimard (l’architecte entre autres des bouches du métro à Paris) et plusieurs terrains de sport. La table était à l’unisson, tout comme le décor et les tapisseries d’Aubusson des salles à manger. Très classe.

L’ambiance était souvent à la rigolade mais pas que… De sérieux sujets alimentaient les conversations : la destination pour 2017 (Majorque en juin ?), le vingtième anniversaire de VPT (30/09/17) et les 84 ans de Lucien Merle, doyen du peloton 2016. 

Stéphane Lelong avec Pierre Triboulet